Missive

warning: Creating default object from empty value in /home/gestiona/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 34.

Emploi, travail, revenu : Trois pôles pas toujours liés

Trois pôles pas toujours liés

En ces premiers mois d’année 2017, on entend parler, sur fond de campagne présidentielle, à la fois de revenu inconditionnel et d’emplois fictifs.

L’emploi fictif, c’est le revenu tiré d’un emploi pour lequel on perçoit un salaire sans travailler (avec une variante, en travaillant pour quelqu’un d’autre que le payeur).

Notation et distinction

Début octobre, deux annonces ont eu lieu concernant la RSE ou un de ses aspects, à savoir les Trophées de l’entreprise responsable et le baromètre « Politique achat papier ».

La responsabilité des entreprises relève-t-elle des seules entreprises?

Professeur des Universités émérite en sciences de gestion, Michel Capron travaille sur la RSE depuis plus de quinze ans. Auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels, avec F. Quairel-Lanoizelée, « La responsabilité sociale d’entreprise », 3ème édition, La Découverte, 2016 et « L’entreprise dans la société. Une question politique », La Découverte, 2015.

Une gouvernance atypique

Jean-Paul Kovalevsky est le dirigeant de Vibratec, une société d’ingénierie en région lyonnaise, totalement indépendante, prestataire de services dans les domaines de la dynamique des structures, de l’acoustique et des vibrations. Ancien salarié directeur d’usine, il n’hésite pas à employer le terme « patron » pour se définir.

Quelques initiatives

Des initiatives, que l’on peut appeler de responsabilité sociale, de bonne gestion, de conscience écologique, de communication… qui ont le mérite d’exister.

 

Édito : Qu’est-ce que l’entreprise ?

« Entreprise » : au sens premier, c’est « l’action d’entreprendre, de commencer une action », « ce que l’on met à exécution » ; mais c’est au sens économique une « entité économique de production »,

Le livre sacré

Pour les conservateurs d’ultra-gauche, le code du travail est un livre sacré « ni amendable, ni négociable ». Dans ce livre sacré le verset (ou sourate) fondamental affirme « le contrat de travail à durée indéterminée est la forme normale et générale de la relation de travail. » (Article L1221-, 1er alinéa).

Économie collaborative versus ubérisation

Roland Pérez, Professeur émérite des Universités, nous a fait l’amitié de nous autoriser à diffuser ce texte écrit en collaboration avec Sophie Mignon et Élisabeth Walliser, professeurs des Universités, respectivement à Montpellier et à Nice.
                À partir de « faits stylisés », les trois universitaires ont élaboré une échelle DECMA sur laquelle ils placent différentes modalités de services, ici le transport en voiture particulière mais le logement temporaire en appartement ou le bricolage pourraient tout autant servir d’exemple.

Plateformes et franchise : quel dialogue sur les frontières floues ?

 La loi Travail, ou plus exactement le « projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actif-ve-s », mal préparé, mal assumé, mal géré, transformé de fond en comble sans grande cohérence, contient, au-delà de l’article 2 à propos duquel les partenaires sociaux et les politiques s’écharpent et l’opinion publique s’enflamme dans la plus grande confusion, quelques dispositions qui ne font pas l’ouverture des journaux télévisés mais méritent d’être regardées de près.

Édito : Egotismes et confusions

 Ci-dessous l'édito du numéro 68 de La Missive.

Syndicate content